10 femmes noires qui ont révolutionné la beauté afro

Cheveux crépus, teint foncé, formes généreuses, voilà des qualifications qui se rapportent généralement à la beauté afro.

Pourtant, avant d’être cette source d’inspiration qui prône l’individualisme et la beauté qu’elle est aujourd’hui, cette forme d’expression a longtemps été dévalorisée, voire persécutée à travers de longues années. Raison pour laquelle de nombreuses femmes noires se sont mises en avant pour restructurer l’industrie de la beauté afro. Un secteur d’activité fondée sur des stéréotypes, des problèmes identitaires et considérée comme un marché non exploité.

Le mouvement Nappy dans les années 2000 ,nommé comme le retour au cheveux naturels, a permis à beaucoup de femmes noires d’affirmer et d’accepter leur identité capillaire.Cependant l’industrie de la beauté afro doit son héritage à tant d’autres phénomènes comme ‘Black is beautiful’ et  de femmes pionnières qui ont osé briser les tabous en gardant leur apparence dans un monde qui voyait leurs cheveux comme différents, peu attrayants ou non féminins.

Parmi les plus connues, voici une sélection des 10 femmes noires qui ont révolutionné et sauvegardé la beauté afro

Annie Turnbow Malone, la pionnière de l’industrie du soin des cheveux crépus

Annie Turnbow Malone, la pionnière de l’industrie du soin des cheveux crépus

Née en 1869, à Metropolis dans l’Illinois, Annie Turnbow Malone a lancé l’industrie du soin des cheveux crépus. C’est au début du XXe siècle qu’elle a créé une gamme de produits de beauté et capillaires dédiés aux femmes noires. À l’âge de 20 ans, elle a mis au point son propre traitement à base de shampoing pour le cuir chevelu afin de faire pousser et de lisser les cheveux crépus.

Malgré son dévouement, ses produits ne peuvent pas être vendus sur les canaux de distribution populaires. Ainsi, elle a dû vendre et faire la promotion de ses produits dans les rues. Elle a fait des démonstrations de porte-à-porte sur l’effet de son nouveau shampoing sur la chevelure noire. Elle a conquis de nombreux clients de cette manière à Saint-Louis et au travers des  États-Unis.

Ses produits de beauté portent le nom de « Poro ». À la suite des nombreux efforts fournis par Annie Turnbow Malone et à une exposition universelle, la société « Poro » devient enfin nationale. Sachez également que la plupart de ses revenus sont offerts aux œuvres de charité.

Madame CJ Walker, la créatrice d’une gamme de produits capillaires et de beauté pour les femmes noires et du style « press and curl »

Madame CJ Walker, la créatrice d’une gamme de produits capillaires et de beauté pour les femmes noires et du style « press and curl »

Madame CJ Walker ou Sarah Breedlove est née le 23 décembre 1867 en Louisiane. Ses parents étaient d’anciens esclaves d’une plantation de Delta. Elle était une ancienne employée d’Annie Turnbow Malone.

En 1905, Elle a décidé de quitter l’entreprise de cette dernière et de créer sa propre gamme de produits capillaires pour cheveux afro.

Elle se rendit compte qu’il correspondait à une attente des femmes noires pour les aider à prendre soin de leurs cheveux et à favoriser leur croissance. Durant cette période, les différentes options pour les cheveux crépus n’existaient pas encore.

Pour faire connaître ses produits, elle a utilisé les réseaux des églises noires. Sur ses produits, vous pouvez voir son visage avec sa longue chevelure. Elle a ouvert des écoles de formation pour des vendeuses noires performantes et a construit une usine de production à Indianapolis. Elle était la première femme noire américaine à être millionnaire.

Grâce à son aura et succès, elle a pu donner des conférences pour promouvoir ses produits et sur les questions reliées à la communauté noire. Cela a inspiré beaucoup de femmes afro à devenir des femmes d’affaires.

Par ailleurs, c’est elle qui a permis au style « press and curl » d’être aussi populaire.

Cicely Tyson, la première femme noire à porter des cornrows sur un plateau télévisé

Cicely Tyson, la première femme noire à porter des cornrows sur un plateau télévisé

Cicely Tyson est née en 1924. En 1963, elle est devenue la première star afro-américaine d’un drame télévisé. Elle est rentrée dans la révolution de la beauté afro en portant pour la première fois des cornrows sur un plateau télévisé. Les cornrows sont des tresses issues d’un ancien style de coiffure africaine traditionnelle. Grâce à ses nombreux passages à la télé, elle a permis à certaines femmes noires de ne plus avoir de complexes et d’avoir  la fierté de porter les cornrows dans la vie de tous les jours.

Au cours de sa carrière, elle a reçu de nombreux prix, dont trois Emmy Awards, un Tony Awards et une médaille présidentielle de la liberté.

Pat Evans, la femme noire à la tête rasée

Une femme se distingue par ses cheveux longs. Pour renverser ce standard incontesté de la considération de la femme, Pat Evans s’est rasé la tête. Elle fut le premier modèle féminin à ne plus avoir de cheveux la tête, et ce, non seulement auprès des femmes noires, mais aussi des caucasiennes. Dans le monde du mannequinat, elle a créé des ondes de choc.

Angela Davis, la militante des droits civiques

Angela Davis, la militante des droits civiques

La révolution de la beauté afro, ce ne sont pas seulement les produits de soins de cheveux. C’est aussi le fait d’assumer les cheveux afro dans leur état naturel. Militante des droits civiques, Angela Davis fait partie des personnalités du mouvement black power à porter un grand afro en 1960 et en 1970. Ses cheveux naturels ont marqué la beauté, la valeur et la singularité des femmes noires.

Janelle « Penny » Commissiong, la première femme noire miss univers

Janelle « Penny » Commissiong, la première femme noire miss univers

En 1977, Janelle Commissiong était la première femme noire élue miss univers. D’origine trinidadienne, elle a conquis les jurys par sa beauté afro et sa féminité.

Melba Tolliver, l’une des premières femmes à apparaître sur les chaînes de télévision féminines noires

Melba Tolliver, l’une des premières femmes à apparaître sur les chaînes de télévision féminines noires

Journaliste, Melba Tolliver a couvert et ancré la chaîne phare d’ABC à New York avec ses cheveux défrisés à partir des années 1960.

En 1971, elle a fait la une des journaux nationaux lorsqu’elle portait un afro alors qu’elle couvrait le mariage de Tricia Nixon Cox, fille du président Richard Nixon.

En portant ses cheveux afro au naturel, elle a reçu une interdiction de retourner au studio par sa hiérarchie. Grâce à la pression du public, elle fut acceptée à revenir sur le plateau avec ses cheveux naturels.

Maria Borges, la première femme noire qui a porté ses cheveux naturels dans le défilé Victoria’s Secret

Maria Borges, la première femme noire qui a porté ses cheveux naturels dans le défilé Victoria’s Secret

Le défilé de Victoria’s Secret a été organisé depuis 1995. Jusqu’en 2015, les femmes noires devraient porter des perruques ou lisser leurs cheveux. Maria Borges a été la première femme noire à défiler avec ses cheveux naturels en 2015. Depuis ce jour, la marque Victoria’s Secret ainsi que les autres ont changé leur standard de beauté pour rendre la mode plus inclusive.

Iman Abdul Majid, une pionnière dans le domaine des cosmétiques ethniques

Iman Abdul Majid, une pionnière dans le domaine des cosmétiques ethniques

Iman Abdul Majid, d’origine somalienne est à la fois un mannequin, une actrice et femme d’affaires. Cette beauté afro est populaire dans le monde du mannequinat avec sa carrure fine, sa peau en couleur de cuivre-tonique et exotique. Elle a fait la une de nombreux magazines prestigieux tels que Vogue.

A la fin de sa vocation de mannequinat en 1994,elle fait une brève carrière dans le cinéma. Elle est notamment apparue dans Out Africa et plusieurs séries américaines.

Cependant en 1994,elle décide également de lancer sa marque de cosmétiques ethniques nommé: Iman cosmetics.Toujours en constante évolution, Iman cosmetics a continué à innover en s’inspirant des phénomènes de mode et de culture actuels pour offrir une palette pluri ethnique d’une grande richesse à une nouvelle clientèle jeune, audacieuse et cosmopolite.

Aujourd’hui c’est l’une des meilleures marques de beauté pour les femmes dans le monde entier.

Caroline Njiné, une créatrice d’une gamme complète d’entretien de cheveux frisés pour la famille

Caroline Njiné, une créatrice d’une gamme complète d’entretien de cheveux frisés pour la famille

Caroline Njiné est la créatrice de la gamme Carolina-B : des produits pour le soin des cheveux frisés à crépus pour toute la famille. C’est des produits capillaires naturels respectueux de l’humain, de l’environnement et sont commercialisés à des prix attractifs.

J’ai assez rapidement compris que la cosmétique conventionnelle ne correspondait pas à mes critères de qualité et je me suis donc tournée vers le fait maison et le Bio avec la frustration de ne pas trouver de produits spécifiquement formulés pour les besoins des cheveux de type crépu.

J’ai immédiatement voulu proposer à toutes les mamans qui ne savent pas lire une étiquette une marque de confiance pour l’entretien des cheveux de leurs enfants.”

felis ut mattis amet, venenatis, Donec adipiscing id